Les ouvrages d'art 

 

7 ouvrages d’Art seront créés ou restructurés sur l’ensemble du linéaire du projet de la ligne B du tramway.  

Ouvrages neufs :

  • Le pont de Kergoat traversant le Vallon Normandie
  • Un pont en parallèle du pont Schuman
  • Un ascenseur incliné reliant le terminus de la ligne B et l’hôpital de La Cavale Blanche

Ouvrages restructurés:

  • Le pont de la Villeneuve
  • Le pont Clemenceau
  • Le pontage Albert 1er
  • L’extension du dépôt des tramways

Le pont de Kergoat

Cet ouvrage se situera entre la station « Duc d’Aumale » et la station « Patinoire » de la ligne B du tramway.
L’ouvrage est un pont qui part au sud de la rue du Maréchal Vallée, enjambe le vallon de Normadie (Toulig ar Ran ou le « Trou ») de 6m de profondeur, puis accoste en tête d’un talus au Nord pour rejoindre l’avenue de Tarente.
L’ouvrage d’Art participe intégralement à la programmation du vallon de Normandie, à savoir des équipements de loisirs et sportifs.
Le Vallon de Normandie fait l’objet d’un aménagement spécifique dans le cadre du projet NPNRU (pour tout savoir sur le projet NPNRU c’est ici).

Il est également prévu un aménagement sous l’ouvrage pour « animer » le Vallon, ainsi qu’un équipement spécifique en sortie d’ouvrage, encore non défini à ce jour. Le quartier de Kergoat est constitué de grands ensembles d’habitation, d’un équipement scolaire et d’un pôle commercial en son centre.
Le pont est un ouvrage continu à trois travées de 46 mètres de longueur.
Il permettra le passage du Tram, des piétons et des vélos.

Le pont Schuman

Le pont Robert-Schuman est l’un des grands ponts intra-muros de Brest. Ce pont, qui enjambe le vallon du Moulin à Poudre entre le plateau de la place Albert-1er et celui du Bouguen a été construit en 1963. Il a été bardé de grillages et rehaussé de garde-corps qui lui donne son allure si particulière.

La création d’un nouvel ouvrage en parallèle du pont Robert Schuman existant permettra de supporter les deux voies du tramway.

L’ouvrage sera constitué d’un viaduc principal de 204 mètres qui part à l’Est de la place Albert 1er, enjambe le vallon au fond duquel se trouvent la rue du Moulin à Poudre, la rue de la Digue et quelques habitations puis accoste en tête d’un talus à l’Ouest. Il se raccordera sur un ouvrage cadre de 16 mètres de long pour rejoindre l’avenue Victor le Gorgeu. Les deux piles du futur ouvrage seront alignées avec les piles de l’ouvrage existant.

Ainsi, la future ligne B du tramway continuera son insertion sur l’avenue Victor le Gorgeu puis empruntera ce nouvel ouvrage en parallèle du pont existant, traversant le rond-point de la place Albert 1er puis s’implantera le long de l’avenue Foch.

Les enjeux d’insertion du tramway sur le nouvel ouvrage d’Art parallèle au pont existant Robert Schuman :

  • Assurer la traverser du vallon via un ouvrage emblématique du projet en parallèle de l’existant et s’intégrant dans le paysage,
  • Fluidifier la circulation au niveau de la place Albert 1er malgré l’insertion d’une plateforme tramway,
  • Améliorer les circulations piétons-vélos en en créant de nouvelles sur l’avenue Foch et sur les rues Paul Doumer et la Motte-Picquet au nord-est de la place,
  • Maintenir la desserte de la caserne des sapeurs-pompiers en toute circonstance,
  • Maintenir la desserte des maisons de l’avenue Foch,
  • Améliorer, la qualité paysagère de la zone en maintenant au maximum les arbres.

L'ascenseur incliné, le terminus de la ligne B

L’entrée du CHRU sera reconfigurée, avec deux entrées à l’est et à l’ouest du site.

L’accès central Véhicule léger actuel sera supprimé. L’accès au parvis de l’hôpital se fera depuis le boulevard, grâce à un ascenseur incliné pour les modes actifs, depuis la station de tramway.

Une ligne de bus continuera de desservir le parvis du CHRU en haut de l’ascenseur incliné.

Le pont de la Villeneuve

Le Pont de la Villeneuve, construit en 1983 au-dessus de la Penfeld à Bellevue, relie les boulevards Tanguy Prigent et de l’Europe qui servent de rocade de Brest. Il permet de desservir l’Hôpital de La Cavale Blanche depuis le cœur de la métropole brestoise.

Un aménagement de l’ouvrage existant est prévu pour accueillir le Tram. L’actuel pont présente deux voies de circulation routière et une voie dédiée aux modes actifs (cycles et piétons). Il est prévu, dans le cadre du projet, que le tracé du tramway de la ligne B s’insère en voie unique sur la voie dédiée aux modes actifs. Afin de maintenir les circulations actives, une nouvelle piste sera créée en encorbellement de l’ouvrage, le long de la voie du tramway..

Afin de supporter l’accroissement des charges occasionnées par l’insertion de la plateforme de tramway, des renforcement longitudinaux et transversaux sont à entreprendre sur le caisson. Le renforcement longitudinal du tablier est composé de 4 câbles de précontrainte.

Les enjeux d’insertion du projet sur cette planche sont :

  • Le maintien de l’accès au CHRU via le maintien des voies de circulation routière actuelles qui permettent aux véhicules de secours de s’insérer dans le trafic en cas de congestion,
  • Le maintien d’une circulation active (cycles et piétons) via la création d’une passerelle en encorbellement de 2 mètres,
  • La préservation de la qualité du cours d’eau (la Penfeld) en évitant la création d’un nouvel ouvrage,
  • La transformation du giratoire en carrefours à feux pour des questions de sécurité liée au tramway,
  • Le maintien de la qualité paysagère du site et la préservation des berges et des arbres sur les rives de la Penfeld.
  • Le maintien des sentiers piétons le long des rives de la Penfeld.

Le pont Clemenceau

Cet ouvrage d’Art franchit les voies piétonnes reliant la place de la Liberté au square Mathon via le passage Jean Monnet.

Ce pont sera renforcé de façon à soutenir deux voies de tramway, le passage du BHNS, une piste cyclable, deux sens de circulation routière et deux trottoirs.
Il se situe entre la station « Clemenceau » et la station « Hôpital Morvan ».

L’ouvrage existant est un pont portique à poutres béton armé, qui franchit la place de la Liberté (zone piétonne et non circulée par les véhicules).

Le pontage Albert 1er 

L’ouvrage d’Art de la place Albert 1er est un ouvrage d’Art existant permettant le franchissement de la place Albert 1er par la rue de la Motte Picquet en empruntant un passage inférieur.

L’objectif des travaux sur cet ouvrage consiste à constituer une dalle de pontage permettant le report des charges sur des fondations indépendantes de l’ouvrage existant. Celui-ci est alors protégé des charges verticales transmises par la plateforme tramway.

La dalle de pontage sera donc coulée au-dessus de l’ouvrage sur un coffrage résilient (type polystyrène ou carton) qui se déformera sous les efforts appliqués sur la dalle. Le tablier est constitué d’une dalle en béton d’une portée de 8,50 m et d’une épaisseur constante de 40 cm.

L’extension du dépôt des tramways

La liaison avec le dépôt a été étudiée avec beaucoup de soin pour éviter de perturber la circulation des véhicules transportant les voyageurs et de pénaliser les dépenses d'exploitation par des parcours non productifs (HLP – Haut le Pied).

Pour la ligne A, les rames sont injectées depuis le dépôt existant du tramway, qui se situe en bout de ligne (avenue de la 1ère DFL). Les rames sont injectées en service commercial, et le premier départ depuis Porte de Plouzané a donc lieu 45 minutes avant le premier départ du terminus opposé (Porte de Gouesnou).

Pour la ligne B, les rames seront aussi principalement remisées dans ce dépôt. Le raccordement se fait au niveau de la place de la Liberté. Les rames à destination de la ligne B depuis le centre de maintenance pourront être en service commercial depuis la « Porte de Plouzané » jusqu’à la station « Siam ».

Le raccordement conduit les rames à la station Gare de la ligne B, où elles pourront commencer leur service commercial. Il n’y a pas d’accès direct depuis la ligne A vers l’autre terminus de la ligne B.

Le temps de parcours entre Porte de Plouzané et la Gare est approximativement de 25 minutes. Le premier départ de la Gare pourra donc se faire environ 28 minutes après le premier départ du dépôt.

Une rame en provenance du dépôt ne pourra démarrer une mission depuis La Cavale Blanche qu’environ 50 minutes après son départ du dépôt.

Raccordement avec la ligne A

Au niveau de la place de la Liberté, les deux lignes de tramway, A et B, se croisent. C’est à cet endroit que les lignes sont raccordées pour permettre le passage de la ligne A à la ligne B et inversement. Le tracé de voie retenu pour ce raccordement est le double raccordement via l’Avancée de la Porte Saint-Louis, orienté vers la Gare.

Le raccordement permettra une liaison Plouzané (Ligne A) <=> Gare (Ligne B).